Image de marque : comment choisir la typographie ? - Wenovio
1-844-WENOVIO

Image de marque : comment choisir la typographie ?

Lecture de 7 minutes

La typographie au sein de l’image de marque

À la base des communications de votre entreprise, il y a votre image de marque. Celle-ci s’articule généralement autour d’un logo qu’on souhaite aisément reconnaissable, simple et représentatif des qualités de vos activités. Cette image de marque est le premier lien entre votre marque et votre clientèle. La typographie en fait partie.

Votre logo peut être composé d’un symbole et/ou d’une signature. Les caractéristiques visuelles de ces éléments, comme le choix des couleurs, des formes, des symboles ou des polices de caractères créent un ensemble unique qui suscitera différentes réactions chez vos clients. Un soin particulier au processus de sélection de chacun des éléments de votre logo est donc primordial pour créer l’effet souhaité.

Outre dans le logo, la typographie se retrouve aussi au sein de l’image de marque dans les typographies associées. Il s’agit de polices de caractères désignés pour des utilisations spécifiques. Par exemple, une entreprise pourrait choisir des polices de caractères particulières pour ses communiqués de presse, pour ses communications internes ou pour son site Web qui seraient différentes de celles utilisées pas le logo. Ces instructions se retrouvent généralement dans un document de référence, le guide de normes graphiques.

Les choix typographiques sont importants puisqu’ils assurent la lisibilité de vos communications et affectent les perceptions que votre clientèle aura de votre entreprise.

Typographie 101

La typographie est historiquement associée à l’art d’assembler des caractères mobiles pour créer un texte imprimé. Aujourd’hui, on décrit plutôt la typographie comme l’art de créer et d’assembler des caractères : le choix des polices (ex. Arial, Times) et des fontes (ex. italique, gras) et la mise en page. Cette pratique se fait maintenant généralement à l’aide de logiciels informatiques.

Il existe des milliers de polices de caractères différentes. Outre celles qui sont fournies par défaut dans nos ordinateurs, plusieurs sont fournies gratuitement sur Internet (ex. Google Fonts) ou peuvent être achetées via les sites des nombreuses typofonderies (ex. Linotyppe, MyFonts, Coppers and Brasses à Montréal, etc.) Les polices de caractères sont définies et classées selon leurs caractéristiques physiques tel que décrit sommairement plus bas. Le choix est vaste et varié.

Une fois les polices de caractères choisies pour votre logo, il est aussi possible de jouer avec plusieurs paramètres visuels : les graisses, les grosseurs, le crénage (kerning : l’espacement entre les caractères), la mise en exposant, etc. Par exemple, l’utilisation d’une fonte fine ou d’un crénage plus large amène souvent un look plus raffiné comme c’est le cas pour le logo de Calvin Klein ou Versace. Plusieurs, comme les entreprises Panasonic ou HBO, utiliseront une graisse plus épaisse pour un impact visuel plus important. L’utilisation exclusive des majuscules ou des minuscules peut ajouter une uniformité à la signature comme c’est le cas pour Ikea et Amazon. Les paramètres à modifier sont multiples et les possibilités typographiques infinies!

Exemples de logos.

Comme vous vous en doutez, il est aisé de se perdre dans le vaste monde de la typographie : n’hésitez pas à vous faire conseiller au sujet des choix graphiques de votre marque. L’équipe de Wenovio est là pour vous épauler dans votre démarche.

Les familles de caractères

Les caractères typographiques présentent différentes caractéristiques qui permettent de les classer et de les différencier les unes des autres. On retrouve généralement 4 grandes familles de caractères qui comportent chacune des sous-sections :

Serif 

Il s’agit de caractères avec des empattements (des traits horizontaux ou épaississements triangulaires au pied et à la tête de chacun des caractères). Les empattements ont été historiquement créés pour aider à la lisibilité des petits caractères dans les journaux. Parmi les polices serif bien connues, on retrouve notamment Times, Georgia, Minion et Garamond.

Ces polices sont généralement associées au respect des traditions, à la fiabilité et au confort. Plusieurs entreprises haut de gamme utilisent d’ailleurs des polices serif dans leur logo : le joaillier Tiffany et Co., les montres Rolex ou le magazine Vogue.

Exemples de typographies serif.

Sans Serif

Les caractères sans serif, aussi appelés caractères bâton, ne présentent pas d’empattements. Arial, Helvetica, Tahoma et Verdana sont des exemples des polices sans serif les plus utilisées.

On note une augmentation de l’utilisation des caractères sans serif dans les dernières années. Plusieurs entreprises ont recadré leur logo pour y intégrer une police bâton, notamment Google en 2016 ou Yahoo en 2013. Les polices sans serif sont appréciées pour leur aspect moderne, objectif et épuré. Toutefois, certains reprochent parfois à ces caractères leur manque de personnalité. Outre Google et Yahoo, de nombreuses entreprises bien connues présentent une signature sans serif : Ebay, FedEx, Jeep, Chanel, Microsoft, etc.

Exemples de typographies sans serif.

Script

Les caractères script (ou cursifs) tentent d’imiter une écriture faite à la main. Elles sont variées, difficiles à cataloguer et souvent moins lisibles que les polices avec ou sans serif. Parmi les polices script les plus connues, on retrouve Lucida Handwriting et Comic Sans.

On associe souvent la typographie script à la créativité et à la spontanéité. Plusieurs marques emblématiques présentent des logos créés sur mesure : Kellogg’s, Coca-Cola, Virgin, Barbie et Kleenex.

Exemples de typographies script.

Décorative

Cette famille regroupe les caractères hors-normes, des caractères souvent spécialement construits pour être utilisés dans un contexte précis, comme les logos. Elle recoupe parfois certaines polices script. Les polices décoratives ne sont pas recommandées pour un texte continu puisqu’elles présentent généralement une faible lisibilité.

Le choix d’utiliser une typographie décorative peut se justifier par la recherche d’un look unique ou expressif. Les marques Kool-Aid et Guitar Hero sont des exemples d’entreprise qui ont un logo dont les lettres sont faites sur mesure. Plusieurs films ont aussi des signatures dont les caractères sont uniques : Star Wars, The Matrix, Harry Potter, etc.

Exemples de typographies décoratives.

Quelques conseils pour faire les bons choix de typographie

Étudier les concurrents

Il est intéressant d’étudier ce que proposent vos concurrents comme visuels pour leurs entreprises. Cela vous permettra de savoir ce qui fonctionne dans le domaine qui est le vôtre et de faire des choix graphiques qui vous positionneront et vous différencieront.

Limiter le nombre de polices

Un trop grand nombre de polices de caractères peut produire un effet négatif en créant un look brouillon. La plupart des grandes entreprises utilisent maximum 1 ou 2 polices de caractères différentes dans leur image de marque.

Éviter les modes

Comme dans le domaine vestimentaire, les modes en matière d’images de marque passent rapidement. Mieux vaut miser sur des choix graphiques alignés avec l’essence de votre entreprise qui perdurera dans le temps que de choisir une option en vogue qui sera désuète rapidement.

Faire confiance aux spécialistes en typographie

La typographie est une discipline remplie de subtilités. Chez Wenovio, nos spécialistes de l’image de marque ont suivi plusieurs formations et aiguisé leur œil graphique au fil des mandats ; nous pourrons vous conseiller au sujet de votre identité visuelle. Contactez-nous pour mettre en place les éléments qui feront de votre image de marque un véhicule de communication efficace!

Laisser un commentaire