Référencement naturel : optimisez vos articles de blogue!
1-844-WENOVIO

Ma soumission gratuite en un clic!

Vos coordonnées


X

Service Requis

LogoGraphismeApplication webSite webPublicité numériqueApplication mobile__Autre service

Référencement naturel : optimisez vos articles de blogue!

Lecture de 10 minutes

Le référencement naturel d’un site Web peut sans contredit être supporté avec un blogue. À condition bien entendu que le blogue soit alimenté en contenus de qualité (pour le lecteur), qu’il soit entretenu (mise à jour des informations au besoin), que les articles soient rédigés en considérant les algorithmes de Google (dont voici les principaux) et de façon à respecter certaines règles SEO. Si ces règles d’optimisation nous guident pour faire en sorte que chaque page Web soit comprise et bien évaluée par le moteur de recherche – nous nous concentrerons ici sur Google –, il faut toutefois garder le cap sur la priorité : l’internaute. C’est lui, en bout de ligne, qui décide de cliquer ou non sur le lien de votre page, et qui lira ou non votre contenu. C’est une danse délicate et perpétuelle. Générer du trafic sur votre site, c’est bien le but ultime, encore faut-il que la visite soit une expérience agréable et enrichissante pour le lecteur.

Au besoin, pour vous familiariser avec le vocabulaire contenu dans cet article, je vous invite à consulter une base pour bien se comprendre : le vocabulaire de la rédaction Web.

Optimiser un article de blogue : sur quoi miser pour votre référencement naturel?

Condition essentielle : on rédige d’abord pour le lecteur. Cet enjeu pèse lourd dans la balance aux yeux de Google, qui utilise des indicateurs pour juger de l’appréciation du contenu par le lecteur. Il s’agit de la réputation du blogue, de sa réussite, de son image et de celle de l’entreprise.

Et puis, question de logistique et de performance, on renseigne du mieux possible Google, grand influenceur de votre visibilité dans les résultats de recherche.

Les enjeux sont importants, et surtout, les résultats peuvent rapporter gros, alors aussi bien investir dans des techniques et principes performants. Voici 9 trucs SEO de base pour servir vos articles de blogue :

  1. La recherche de sujets « recherchés »

C’est gagnant à tout point de vue d’écrire pour servir le lecteur, et ce, encore davantage en misant à priori sur l’utilité pour le lecteur. En veillant à l’aider dans la résolution d’une problématique et en s’assurant que le contenu rejoint ses questionnements, on maximise les chances de répondre à ses attentes.

Truc

Comment savoir ce qui intéresse les internautes? En effectuant quelques recherches sur Google en fonction d’un sujet ou d’un domaine d’expertise à propos duquel vous souhaitez écrire. En effectuant une recherche dans le moteur, si le sujet convoité a déjà fait l’objet de recherches, Google vous propose différentes requêtes réalisées par des internautes autour du même sujet (au bas de la première page de résultats). Ce qui donne des pistes intéressantes et des angles plus précis que vous pourriez traiter dans votre article.

exemple de recherche de sujets dans un moteur de recherche

exemple de liste de recherches associées proposée par Google

Dans cet exemple, on comprend que les recherches autour de la « visibilité sur le Web » sont souvent associées à « augmenter » la visibilité d’une entreprise sur le Web. Vous pourriez donc vous servir de cet indice de l’intérêt des chercheurs et axer votre article sur la façon pour les entreprises d’augmenter leur visibilité sur le Web. Vous pouvez ensuite poursuivre la recherche et l’analyse de ces pistes en reprenant les mots-clés employés dans la liste des requêtes identifiées par Google et évaluer d’autres options autour du sujet principal, ce qui vous mènera à des éléments intéressants à traiter dans votre article.

  1. La recherche de mots-clés

Le mot-clé principal inclut (devrait inclure) une expression-clé ou une phrase-clé. On a intérêt à choisir une expression courte plutôt qu’un seul mot. Ce qui s’inscrit dans la logique de correspondre aux requêtes des internautes. On mise sur la façon dont ils recherchent les informations (les mots-clés et expressions qu’ils utilisent). Il est plus rare qu’une recherche efficace se base sur un seul mot; les internautes ont plutôt tendance à être plus explicites dans leurs recherches en combinant plusieurs mots. Autrement, les résultats risquent de manquer de précision. C’est d’autant plus important avec les avancées au niveau de la recherche vocale, une tendance qui promet pour 2017!

Le mot-clé principal (expression, phrase) d’un article de blogue mérite donc qu’on s’y attarde avant même de rédiger le contenu. Chaque page Web (chaque article) est à considérer individuellement, donc, à chacune son mot-clé principal. Effectuer quelques recherches pour cibler vos options est la base. Vous pourrez ainsi évaluer la pertinence des mots-clés reliés à votre sujet. Ou encore, en trouver de nouveaux pour varier votre vocabulaire et ainsi améliorer la qualité rédactionnelle, éviter de surutiliser votre mot-clé principal et contribuer à la fluidité du texte. Privilégier également quelques mots-clés secondaires, qui pourront être insérés dans les sous-titres par exemple, est une technique qui peut appuyer le SEO de votre article.

Truc

Pour choisir les bons mots, Google Adwords, bien qu’il ne soit pas le seul, est un outil gratuit intéressant (vous devez au préalable créer votre compte). Il vous soutient dans la planification de mots-clés pertinents et vous informe sur leur volume de recherche et le niveau de concurrence pour chacun.

AdWords comme outil de planification des mots-clés pour le référencement naturel

  1. Lutilisation des mots-clés

On disait « autrefois » qu’il fallait répéter le mot-clé principal à plusieurs reprises dans le texte pour améliorer le référencement d’une page Web et faire en sorte que Google la priorise dans les résultats de recherche. Les pratiques abusives en ce sens ont vite démontré l’inefficacité d’une telle pratique.

Si la répétition des mots-clés diminue la fluidité de lecture ou se démarque au point où l’expérience du lecteur en est affectée, ce dernier quittera la page. Votre taux de rebond sera alors élevé. Résultat : Google risque de pénaliser la page, laquelle sera relayée en piètre position dans les résultats de recherche.

Ainsi, les mots-clés doivent être employés avec jugement, et non pas selon un nombre de répétitions en particulier, mais bien de façon à guider Google lorsque vient le temps d’offrir des sources d’information qui pourraient intéresser l’internaute en fonction de sa requête.

Truc

Utilisation du mot-clé principal (expression, phrase) :

  • Dans l’URL de la page, pour repérer facilement le sujet.
  • Dans le titre de l’article (balise titre), pour qu’il soit répertorié en fonction des mots-clés qui seront saisis dans le moteur de recherche par l’internaute.
  • Dans la Meta description, pour aider le lecteur à se faire une idée de la pertinence du contenu de votre page selon ce qu’il recherche comme information.
  • Dans la première phrase de votre article, pour situer le sujet, en toute cohérence.
  • Dans le texte, de façon à soutenir le sujet dont il est question et situer le lecteur, sans le surutiliser.

Utilisation des mots-clés secondaires :

  • Dans les sous-titres, sous sous-titres (h2, h3, h4, etc.), pour signaler rapidement aux lecteurs (dont beaucoup lisent les articles en diagonale) que vous traitez du sujet dans votre article.
  • Dans le texte, pour la cohérence.
  1. Les images et le SEO

Avec Google AMP (Accelerated Mobile Pages) qui prendra de l’ampleur en 2017, la rapidité de téléchargement de vos pages Web est une priorité. Ce qui signifie que les images, mises à la une ou insérées dans l’article, doivent être compressées le plus possible ou votre page sera pénalisée par Google. Le fait est que plus de la moitié des recherches sont effectuées à partir d’appareils mobiles. Et que l’internaute s’impatiente à la lenteur de téléchargement des pages…

Par ailleurs, nommer les images en utilisant les mots-clés principaux et leur attribuer un titre (Alt text, ou balise ALT) sont des atouts. La balise Alt est lue par les moteurs de recherche. Elle permet également d’afficher le mot-clé advenant une difficulté du navigateur à afficher l’image.

Truc

Il existe plusieurs outils pour compresser vos images, faciles d’accès.

améliorer le référencement naturel en compressant des images Compressor

  1. La Meta description de l’article

On s’attarde à la Meta description pour la raison suivante : après le titre, c’est ce que le lecteur potentiel voit dans les résultats de recherche. Elle sert à « vendre » votre article et convaincre qu’il contient l’information que recherche l’internaute.

Elle est très courte; seulement les 160 premiers caractères, incluant les espaces, seront visibles dans les résultats de recherche. Or, elle nécessite un peu de travail et de stratégie.

Truc

Naviguer sur le Web et prendre le temps de lire et d’analyser la Meta description des pages de joueurs importants (de votre domaine d’expertise ou autre), ne serait-ce que pour comprendre le principe, donne beaucoup d’inspiration!

  1. Les liens internes et externes

Les liens hypertextes insérés dans un article, qu’ils amènent à une page de votre site ou à une page externe (d’un autre site), influencent votre référencement. Mais attention, ils doivent être de qualité et ajouter une plus-value à votre contenu.

Truc

Bien connaître les sujets dont traite votre propre site ou blogue est primordial. Vous serez en mesure d’identifier les liens les plus pertinents à établir entre vos pages. Plutôt que de seulement rediriger les lecteurs vers du contenu supplémentaire, il s’agit de bien réfléchir les déplacements à l’intérieur de votre site. Le but n’est pas non plus d’étourdir le lecteur, mais de le servir. Les liens vers des pages externes à votre site doivent également être bien réfléchis, puis de source et de réputation sûres. Même principe pour les liens provenant de sites externes pointant vers vos pages.

  1. La mise en page et la typographie

Qui dit expérience agréable, lecture optimisée, dit mise en page et typographie adéquates. Les détails à peaufiner sont nombreux, mais s’il en va de la satisfaction du lecteur, de la fidélisation des visiteurs, le jeu en vaut la chandelle! Outre une question d’esthétisme, on parle d’expérience du visiteur et de performance, selon certaines études.

Truc

Voici une vidéo et un article fort intéressant au sujet de la mise en page et la typographie d’un blogue. Vous pouvez bien entendu adapter le tout selon vos préférences.

  1. Le partage du blogue sur les réseaux sociaux

Évidemment, outre Google, les médias sociaux peuvent générer un trafic important sur votre site Web. Qui plus est, obtenir du trafic à partir de liens externes contribue à convaincre Google de la qualité du contenu de votre page. À condition, bien sûr, que les visiteurs ne la quittent pas dès l’entrée!

  1. Le taux de rebond et le temps passé sur vos pages

Via Google Analytics, surveiller et analyser le trafic qui entre et qui sort des pages (articles), de même que le temps que les visiteurs y passent, peut révéler où vous êtes performants et quelles pages vous auriez intérêt à améliorer.

Bref, allier les éléments performants pour satisfaire à la fois les lecteurs et informer adéquatement les moteurs de recherche appuiera votre démarche de référencement naturel. Et, en misant sur la volonté d’offrir le meilleur contenu possible sur le sujet qui l’intéresse (et pour lequel on détient de l’information utile), on part avec une longueur d’avance!

Laisser un commentaire